PTZ et Pinel : quels sont les changements en 2018 ?

Investir
PTZ et Pinel : quels sont les changements en 2018 ?

PTZ et Pinel : quels sont les changements en 2018 ?

La nouvelle année apporte son lot de changements, notamment dans le domaine du prêt immobilier. Et en 2018, la loi de finances 2018 modifie, entre autres, le prêt à taux zéro (PTZ) et la loi Pinel. 

Pour les emprunteurs qui souhaitent profiter de ces aides à la pierre, les conditions ne sont plus les mêmes. 

Le prêt à taux zéro est prolongé mais raboté

Principale information à retenir, le prêt à taux zéro sera supprimé dans certaines zones dès 2019. Le gouvernement souhaite que le PTZ soit utilisé là où il y en a le plus besoin. 

Le ptz dans le neuf limité aux zones les plus tendues

Le Prêt à taux zéro ne change pas en zones A, A bis et B1. La quotité reste de 40% pendant 4 ans. 

Pour l'heure, il est réduit de moitié en zones B2 et C avec une quotité de 20%. Il sera ensuite supprimé en 2019. 

Le prêt à taux zéro dans l'ancien réservé aux zones B2 et C

Le prêt à taux zéro, prêt aidé réservé aux primo-accédants, permet de financer une acquisition dans le neuf mais également dans l'ancien avec travaux. 

Le PTZ dans l'ancien est prolongé jusqu'en 2021 mais il disparaît dans les zones tendues (A, A bis et B1). Il est donc recentré sur les zones B2 et C. 

La loi Pinel pour les zones A, A bis et B1

Le dispositif d'investissement locatif, loi Pinel, est supprimé en zones B2 et C. Il reste inchangé dans les autres zones. Un achat via la loi Pinel permet de réduire jusqu'à 21% ses impôts. Une véritable incitation pour les particuliers. 

Pour en bénéficier, il faudra louer le bien entre 6 et 12 ans en respectant les plafonds de ressources des locataires et le plafond de loyer.

Autre bonne nouvelle, le Censi-Bouvard est également prolongé. Ce dispositif fiscal est dédié aux investissement en résidences de services.

Vous souhaitez connaître les programmes neufs près de chez vous, consultez notre carte intéractive. Ici nos derniers logements neufs sur Paris.

Source : Guide du crédit

A lire aussi