Comment payer moins d’impôt en 2023

Investir

Comment payer moins d’impôt en 2023

Investir dans l’immobilier Neuf :

Différents dispositifs s'offrent à vous dans le secteur de l'immobilier neuf locatif. Mais avant de vous lancer, rappelez-vous que vous achetez un bien immobilier, pas une réduction d'impôts. Par conséquent, pour que votre investissement soit rentable, vous devrez choisir votre bien avec soin, notamment en tenant compte de la situation géographique, du marché locatif, de la qualité de la construction, et de l'espoir d'un plus value. Sans compter qu'un investissement locatif prend du temps : trouver des locataires, produire des déclarations de revenus, etc.

 

 Le dispositif Pinel Plus

Créé pour faciliter l’accès à la location mais aussi l’accession à la propriété dans le neuf, la loi Pinel sera modifiée le premier janvier 2023 et prendra le nom de « Pinel Plus », qui adoptera, notamment, un tournant plus éco-responsable. 

Si vous ne vous conformez pas aux normes Pinel Plus, les avantages fiscaux, dont vous pouviez bénéficier jusqu’alors, vont baisser d’année en année. 

En effet, le pourcentage de défiscalisation reste indexé sur la durée de mise en location de votre logement, mais celui-ci sera décroissant jusqu’en 2024. 

Pour une location sur 6 ans, la réduction fiscale sera de 10,5 % en 2023 puis de 9 % en 2024.

Pour 9 ans de 15 % en 2023 puis de 12 % en 2024. Pour 12 ans de 17 % en 2023 puis de 14 % en 2024.

Comme on peut le constater, le nouveau dispositif "Pinel Plus" est plus exigeant en termes de confort et d'efficacité énergétique. Mais l'avantage principal est la réduction d'impôt considérable que ce régime procure.

Outre les réductions d'impôt prévues par le nouveau dispositif "Pinel Plus", l'investissement dans les logements neufs présente d'autres avantages :

·       Réaliser un investissement citoyen à faible impact.

·       Disposer d'un bien durable qui ne nécessite pas de travaux de réparation ou de restauration immédiats.

·       Créer un patrimoine lucratif et pérenne en toute sécurité.

·          Participer à la croissance du marché immobilier français.

·   Pendant les deux premières années, vous serez dispensé du paiement des impôts fonciers.

 

Le dispositif Censi-Bouvard

Censi-Bouvard est un investissement spécifique dans le logement meublé. Elle vous offre de nombreux avantages fiscaux en tant que loueur de mobilier professionnel ou non professionnel et bénéficie d'avantages fiscaux.

Pour être éligibles au programme, les appartements doivent être meublés et situés dans un quartier résidentiel avec services intégrés. Ces résidences pourraient être, par exemple, des résidences étudiantes, des résidences de soins de longue durée et d'accueil de qualité, ou des résidences pour personnes âgées. Depuis 2017, les hébergements touristiques ne sont plus éligibles. Dans la plupart des cas, les appartements doivent être neufs (ou en état futur d'achèvement). Le logement doit être proposé à la location dans les 12 mois suivant la livraison. Il existe quelques rares exceptions, lors de la rénovation de logements destinés à la location en résidence-services.

 Contrairement aux autres dispositifs de défiscalisation, la loi Censi-Bouvard vous donne la liberté d'acquérir plusieurs logements par an, dans la limite de 300 000 € HT. En conséquence, vous bénéficiez d'un avantage fiscal sur tous les biens. En prenant soin de cette solution de défiscalisation, vous n'avez pas à vous en tenir à des plafonds de loyer, de ressources locatives ou de zonage.

Cette liberté facilite le statut des investisseurs. Seul le type de résidence est pris en compte pour le calcul de l'avantage fiscal.

 

Avantages fiscaux:

 Avec un plafond de 300 000 €, soit un maximum de 3 667 €/an. Au-delà de 300 000 €, l'acquéreur peut appliquer un amortissement sur l'état du mobilier par le bailleur. La remise est calculée sur le prix de l'hébergement hors taxes. Elle est échelonnée sur 9 ans et débute l'année du transfert de résidence. Il peut atteindre 33 000 € en neuf ans, soit 3 667 € par an.

Le dispositif Malraux

La loi Malraux est un des seuls dispositifs à être hors plafonnement des niches fiscales. En effet, le plafond est de 400 000 € sur les quatre années consécutives.

Elle permet à l’investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôt équivalente à 22 ou 30 % du montant des travaux réalisés 22% (soit 22 000 € max. / an) pour les bâtiments situés en zone de protection du patrimoine architectural.

-30% pour les immeubles situés dans la zone du Site Patrimonial Remarquable Classé, les quartiers anciens dégradés, présentant une forte concentration d’habitat ancien dégradé ou faisant l’objet d’une convention pluriannuelle.

 

L'investissement en nue-propriété : Ses avantages

 L'investisseur en nue-propriété profite au rachat d'une décote de 30 à 40% sur son prix d'achat, correspondant au loyer qu'il aurait perçu lors de la scission, sans se soucier de l'administration locative, des taxes foncières ou des charges de copropriété à payer lors de la séparation temporaire.

Parallèlement, l'usufruitier acquiert le droit d'usage du bien, assure l'entretien du logement et contribue à sa valorisation. C'est donc une solution d'investissement particulièrement sereine, car le bailleur institutionnel s'occupe de tout :

Les loyers impayés, les charges de gestion locative, les charges de copropriété en cours, les charges d'entretien ou d'entretien.

 À l'issue du délai fixé de séparation, le nu-propriétaire restitue de plein droit la pleine propriété du bien, remis dans son état d'origine par l'ayant droit, sans frais ni formalités. Plusieurs options s'offrent alors à lui :

- louer une propriété pour recevoir un revenu supplémentaire ; récupération de propriété pour habiter

- Revendre le bien avec une éventuelle plus-value.

 

 Le déficit foncier :

L'un des principaux avantages est que le déficit foncier est une déduction fiscale et n’est pas concerné par plafond de niche fiscale, qui est fixé à 10 000 euros par an d'ici 2022. Il est donc parfaitement possible de le cumuler avec d'autres dispositifs de défiscalisation et de bénéficier d'une réduction de € 10 000 accompagné d'un déficit foncier de 10 700 €. De quoi réaliser une importante économie d'impôts. L'impact fiscal est immédiatement proportionnel à la tranche d'imposition du contribuable.

 L'allégement fiscal peut être réclamé immédiatement à la fin de l'emploi et sera appliqué à l'ensemble de vos revenus. Par ailleurs, le déficit foncier est particulièrement préoccupant pour les personnes se situant dans la tranche marginale d'imposition (TMI). En effet, une baisse des revenus déclarés peut vous amener à changer de tranche et donc de taux d'imposition.

 Un déficit foncier n'est pas une loi, mais une augmentation d'impôt liée à la loi qui s'applique aux revenus fonciers. Il est donc tout à fait possible de le cumuler avec un autre instrument de défiscalisation, comme le Pinel, qui rentre dans la limite des niches fiscales.

 Bénéficier des avantages d'un système de déficit foncier et de défiscalisation est une façon très efficace et ingénieuse de réduire considérablement vos impôts.


A lire aussi