Vous souhaitez réaliser votre premier achat immobilier ? Vianova vous accompagne tout au long de ce beau projet, en commençant par vous dévoiler toutes les aides qui pourront vous permettre d’accéder à la propriété d’un bien immobilier neuf !

 

Primo-accédant : qui est concerné ?

Le primo-accédant est une personne qui réalise son premier achat de résidence principale. Néanmoins, les différentes aides à l’accession modifient et complètent cette définition. En effet, peut-être considérée comme primo-accédante toute personne n’ayant pas été propriétaire de sa résidence principale durant les deux dernières années.

Par exemple, Monsieur X a acheté sa résidence principale en 2013 et l’a revendue en 2016, il est locataire depuis. S’il décide d’acheter une nouvelle résidence principale en 2020, il sera considéré comme primo-accédant. Il en va de même pour une personne propriétaire d’une résidence secondaire ou d’un investissement locatif.

A noter que dans le cadre d’un achat en couple, les deux parties ne doivent pas être propriétaires d’une résidence principale depuis au moins deux ans pour pouvoir être considérés comme primo-accédants et bénéficier des avantages qui y sont liés.

 

Les aides pour les primo-accédants :

Prêt à taux zéro (PTZ)

Le PTZ est sans doute le prêt le plus connu des primo-accédants : maintenu jusqu’à fin 2021, il donne la possibilité d’obtenir un prêt sans intérêt et sans frais de dossier ! Le prêt à taux zéro permet de financer jusqu’à 40% d’un achat si le bien et l’acquéreur répondent aux conditions d’obtention (Tout savoir sur le PTZ).

 

Prêt Epargne Logement (PEL)

Au bout de quatre ans, un Plan d’Epargne Logement peut donner à son détenteur, le droit à un prêt. Le montant est calculé en fonction des intérêts générés par le PEL et peut atteindre jusqu’à 92 000€ sur une durée de 2 à 15 ans.

De plus, si le compte PEL a été créé avant 2018, le détenteur peut bénéficier d’une prime d’état s’il remplit les conditions nécessaires. Le montant de cette prime dépend de l’année de souscription du compte et également des intérêts produits.

  

Prêt Accession Sociale (PAS)

Réservé aux primo-accédants percevant des revenus modestes (éligibilité en fonction des plafonds de ressources) le PAS n’a pas de montant limité et peut donc, si l’acheteur est éligible, couvrir 100% du prix du bien. De plus, le taux d’intérêt du Prêt Accession Sociale est plafonné et son remboursement peut aller de 5 à 30 ans.

Néanmoins le financement des frais de garantie et ceux liés au notaire ne seront pas pris en compte, un autre prêt peut être contracté en complément.  

 

Prêt d’Action Logement (PAL)

Anciennement appelé "1% logement", ce prêt est destiné aux employés de certaines entreprises (cotisant à la Caisse Interprofessionnelle du Logement) du secteur privé ayant au moins dix salariés. Il bénéficie d’un taux réduit pour aider à financer l’achat en complément d’un autre prêt ou d’un apport personnel.

Le PAL peut représenter jusqu’à 30% du coût total du bien dans la limite des 25 000 € maximum en fonction de la zone géographique.

 

TVA 5,5%

La TVA 5,5% a été mise en place pour aider les classes moyennes à devenir propriétaire et redynamiser certains quartiers. Pour pouvoir en bénéficier l’acheteur et le bien concerné doivent remplir plusieurs critères (Tout savoir sur la TVA 5,5%).

En plus d’être primo-accédant, les revenus de l’acquéreur ne doivent pas dépasser certains plafonds (calculés en fonction de la situation géographique, de la composition familiale…). Il doit également s’engager à conserver son bien pendant au moins 15 ans, sans quoi il devra rembourser tout ou partie de la différence entre le régime réduit et le régime normal.

Le bien, quant à lui, doit être situé dans un quartier ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) ou QPV (Quartier Prioritaire de la Ville) et son prix ne doit pas dépasser certains seuils.

 

 

Ces différents prêts et avantages peuvent être complémentaires et avoir des particularités. Par exemple, le prêt à taux zéro peut être considéré comme de l’apport personnel lors d’une vente.

Afin de connaitre l’ensemble des aides auquel vous avez droit, nous vous invitons à vous faire accompagner par un professionnel de l’immobilier neuf. Ainsi vous serez épaulé tout au long de votre projet, sans prendre le risque de passer à côté d’un bien ou d’une aide.

Les experts Vianova sont disponibles par téléphone, en rendez-vous et en rendez-vous vidéo du lundi au samedi, n’hésitez pas à vous contacter !